chien chat animaux compagnie

Les dangers du jardin pour les animaux de compagnie

De la verdure, beaucoup d’espace, un terrain clos : les jardins sont des terrains de jeu idéaux pour vos animaux de compagnie. Cependant, il y a de nombreux pièges qui peuvent nuire à leur santé, voire qui peuvent être mortels. On vous les décrypte.

Quels sont les risques du jardin pour mon chat et mon chien ?

Les chats et les chiens adorent explorer les alentours et nous pensons souvent que le jardin est un lieu sans danger et idéal pour les laisser vagabonder, mais il faut savoir qu’il y a plusieurs pièges qui s’y trouvent.

  • Certaines plantes peuvent être potentiellement toxiques pour votre animal de compagnie, c’est notamment le cas des tulipes, du lys, du muguet, du rhododendron, des jonquilles, du jasmin, du laurier, des jacinthes, du buis, du lierre et des thuyas ; des plantes que l’on retrouve souvent dans nos jardins. Vous pouvez retrouver une liste complète des plantes dangereuses ici. Si votre animal présente des symptômes tels que des vomissements ou des éruptions cutanées, il faut consulter un vétérinaire.
  • Les clôtures électriques peuvent représenter un danger important pour votre animal de compagnie, notamment si il y reste coincé à cause d’une éventuelle crampe. Les fils barbelés sont également à éviter car ils peuvent lui causer des blessures importantes.
  • Tout comme pour les humains, certains insectes et animaux peuvent représenter un potentiel danger pour votre compagnon à quatre pattes. C’est le cas des abeilles, des serpents, des guêpes ou encore des crapauds, que l’on peut souvent retrouver dans nos jardins.

Il existe d’autres risques majeurs, que nous allons détailler : les produits que l’on utilise dans nos jardins, les chenilles aux poils urticants, les piscines ainsi que les outils de jardinage.

Désherbants, pesticides, engrais : des dangers qui attirent votre animal de compagnie

Il faut absolument éviter l’usage des désherbants, des pesticides et des engrais dans votre jardin pour le bien-être de votre animal de compagnie. Vous pouvez trouver des alternatives naturelles à ces produits toxiques. Les substances utilisées contre les nuisibles, telles que les anti-limaces et les répulsifs anti-rongeurs sont également nocives, voire mortelles et donc à proscrire. Si vous soupçonnez cependant un éventuel contact entre votre animal et l’un de ces produits toxiques, il faut immédiatement se rendre chez un vétérinaire. Des signes annonciateurs peuvent vous aider à déceler une quelconque intoxication : de la fièvre, des tremblements, un manque d’appétit, de la diarrhée, une soif importante ou encore des soucis respiratoires.

Les chenilles aux poils urticants : des ennemis pour votre animal de compagnie

chenille jardin dangerLes chenilles processionnaires possèdent des poils urticants qui libèrent une toxine et sont donc de véritables dangers pour votre animal de compagnie. Vivantes ou mortes, ces chenilles vont être un ennemi redoutable, notamment si votre animal est rentré en contact avec ne serait-ce qu’avec un nid vide, ou pire, si il a ingestion. Si c’est le cas, des symptômes tels que des vomissements, l’apparition d’un œdème au niveau du museau ou de la langue, des difficultés respiratoires, une hypersalivation et des réactions inflammatoires vont apparaître. C’est une urgence vitale pour votre animal, qui peut avoir des lésions au niveau de la langue, du tube digestif, des yeux ou encore de l’appareil respiratoire. Il faut rapidement se rendre chez le vétérinaire pour commencer le traitement le plus rapidement possible, afin d’éviter que la langue de votre animal se nécrose. La prévention reste le processus le plus important à effectuer : il faut surveiller la présence de nids ou des chenilles au quotidien, surtout pendant le printemps.

La piscine : un véritable piège pour votre animal de compagnie

Les mammifères savent nager en général, mais les piscines qui possèdent un rebord représentent un réel danger pour vos animaux de compagnie. En effet, ils éprouveront de grandes difficultés à sortir de celle-ci et pourront être épuisés très rapidement, ce qui peut conduire à une noyade. Il faut donc installer une rampe qui leur permettra de remonter sans difficulté ou sécuriser complètement la piscine pour éviter toute venue de votre animal à l’intérieur de celle-ci. De plus, le chlore présent dans la plupart des piscines peut-être irritant.

Les outils de jardin : des objets à ne pas mettre en évidence

Les outils de jardin représentent également un risque non négligeable pour votre animal de compagnie. La tondeuse et d’autres objets tels que des pioches, des scies ou encore des cisailles peuvent être coupants et représentent donc un danger. Ils peuvent en effet occasionner de graves blessures sur votre animal. Rangez donc tous vos outils dans un lieu sûr et fermé. Il faut également faire attention au bac à compost qui peut rendre votre animal malade si ce dernier ingère des déchets organiques.

Le jardin est donc un lieu idéal pour les chiens et les chats qui pourront jouer et explorer l’espace à leur guise. Il faut cependant sécuriser ce lieu de vie au maximum afin d’éviter la survenue tout drame. Mais malgré toutes ces précautions, un accident est vite arrivé et les frais vétérinaires qui s’en découlent peuvent être élevés. Souscrire à une assurance permet de couvris ces frais, avec différentes formules. N’hésitez pas à réaliser un devis sur Animal-assur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.